Maintenant que votre site est optimisé et prêt à être mis en ligne, vous vous posez naturellement la question de lancement. Et le plus vite sera le mieux. Il faut cependant prendre le temps de vérifier que vous avez respecté quelques étapes incontournables pour assurer une bonne visibilité à votre site web.

 

  1. Choisissez un fournisseur d’hébergement Web

Le choix du partenaire chargé de l’hébergement de votre site web professionnel est primordial et va avoir une conséquence sur son succès. Un hébergeur qui a des sites trop souvent inaccessible serait un mauvais choix et pourrait être dommageable à votre activité et à votre site, surtout si vous êtes un e-commerçant.

Pour vous aider à faire votre sélection, voici les points prioritaires à considérer :

  • Le nombre de visiteurs par jour
  • Les périodes de fortes visites par jour ou durant l’année
  • La confidentialité des données
  • Le besoin de support technique
  • La spécialisation d’un hébergeur (certain sont spécialisé pour les sites Drupal et d’autres pour les sites sur WordPress)
  • Le budget mensuel affecté à l’hébergement

 

Un exemple

Une boutique en ligne de grande envergure aura certainement besoin d’un hébergeur capable de supporter des charges importantes de visites comme celles rencontrées avant les fêtes de fin d’année, d’une sécurité importante pour la confidentialité des moyens de paiement, et d’un support technique 24h/24.

Il existe 4 grands types d’hébergement pour site internet :

  • Partagé : l’hébergeur partage un serveur web entre plusieurs entreprises. En contrepartie, l’hébergeur offre des prix très attractifs pour ce type d’hébergement.
  • Dédié : l’hébergeur vous propose un serveur web dédié à votre seul usage. Le coût mensuel est cependant plus élevé.
  • Plateforme multi-serveurs : ensemble de serveurs web qui héberge votre site web. Dépendamment de besoins spécifiques, le système s’adaptera pour fournir un site accessible.
  • Privé : c’est votre propre serveur web, vous êtes autonome.

 

  1. Mettre en place une page « bientôt en ligne » deux ou trois semaines avant le lancement de votre site internet

 

Une fois votre hébergeur choisi, il faut tout de suite en profiter pour commencer à communiquer. C’est que va permettre de faire une page « bientôt en ligne ».

Une page « bientôt en ligne » est une façon très efficace de commencer à informer les internautes sur votre organisation et ainsi susciter l’intérêt de vos visiteurs. La page « bientôt en ligne » est au site web, ce qu’est la bande annonce pour un film de cinéma.

Utilisez-le comme une accroche qui vous aidera à collecter des adresses e-mail et construire une liste de clients potentiels. Votre page « bientôt en ligne » permet à vos visiteurs de rester informés et d’être avertis lorsque vous lancez votre site Web.

Si vos pages sont déjà créées, n’oubliez pas d’inclure les boutons de vos réseaux sociaux et d’encourager vos visiteurs à rester connectés via Facebook, Twitter et tous vos profils sociaux. Autre avantage, votre page « bientôt en ligne », installée sur votre serveur d’hébergement web et votre nom de domaine, permettra aux moteurs de recherche d’explorer votre site et commencer à compter l’âge de votre nom de domaine.

  1. N’attendez pas pour vous engager sur les réseaux sociaux !

 

Il faut être présent sur Facebook, LinkedIn, Viadeo, Instagram, Twitter et les autres réseaux pour annoncer l’arrivée de votre site internet. Cependant, pour atteindre le succès, il vous faudra plus de temps que vous ne le croyez. Quel que soit le nombre de hashtags Instagram que vous insérez ou de tweets que vous diffusez, votre gain en followers sur un mois ne sera pas organique. De nombreuses entreprises pionnières dans l’adoption des réseaux   sociaux ont su rapidement obtenir de très bons résultats et en profitent encore aujourd’hui. Néanmoins, les réseaux sociaux sont maintenant saturés d’acteurs économiques et d’agences de communication rivalisant d’imagination pour attirer l’attention et e plus les utilisateurs sélectionnent de plus en plus les marques qu’ils aiment et suivent.

 

C’est pourquoi, il faut aujourd’hui plus que quelque posts pertinents ou amusants pour commencer à avoir des followers. Techniquement, cela peut même prendre quelques années pour trouver et mettre en place la bonne stratégie digitale. Il faut se souvenir d’une chose : les réseaux sociaux sont basés sur des communautés, et peu de communautés ont été créées en une journée.

Patience et cohérence sont les atouts clés pour la réussite sur les réseaux sociaux.

Tout d’abord, développez et structurez une stratégie marketing pour les réseaux sociaux que vous pourrez analyser et optimiser de façon régulière. Une fois écrite, suivez la avec régularité. Ne soyez pas très présent un mois pour ensuite disparaitre pendant plusieurs mois. Faites preuve de cohérence et de patience pour que vos efforts aient le temps de prendre racine.

 

  1. Créer du contenu inédit de qualité.

Pour annoncer l’arrivée de votre site web, vous pouvez rédiger un communiqué de presse ou un article de Blog. Le plus important est que le contenu soit unique et de qualité.

Pour rédiger un contenu unique et de qualité, vous devez faire attention à 8 points :

 

  1. Le titre: c’est ce qui va donner envie de cliquer sur votre lien. il doit être court et pertinence.
  2. La concurrence : étudiez et analysez ce qui a déjà été écrit pour le lancement d’entreprise comme la vôtre.
  3. La forme : structurez votre texte, évitez les fautes d’orthographes et les erreurs de syntaxe.
  4. L’image d’illustration : elle est aussi importante que le titre. Il faut une photo ou une image originale.
  5. Focaliser vous sur ce que votre cible doit et veut savoir. N’écrivez pas seulement pour les moteurs de recherche.
  6. Varier votre contenu : formulez des idées fortes.
  7. Dans votre blog, il faut informer : Aborder un sujet en profondeur.
  8. Dans votre blog, il faut faire varier les types d’articles : l’interview, le concours, l’invitation à bloguer, l’annonce d’un scoop, votre avis sur l’actualité de votre secteur d’activité, les listes «top ten», le partage de sondages et d’études sérieuses….

 

  1. Soumettez votre site dans les annuaires web.

Il n’est un secret pour personne que plus un site a des liens de qualité pointant vers lui, meilleur sera son positionnement dans les moteurs de recherche et plus grande sera sa notoriété. Il faut donc soumettre votre site à une sélection d’annuaires choisis avec soins. Je vous explique ci-dessous comment procéder. Il faut s’assurer que les annuaires selectionnés soient de haute qualité, utiles aux internautes et qu’ils ne servent pas uniquement au positionnement. C’est une tâche qui parait gigantesque, mais si vous suivez les conseils ci-dessous, vous pourrez atteindre de bons résultats dans un temps court.

 

Les annuaires généralistes

Les annuaires généralistes sont les plus classiques et les plus répandus. Pour choisir l’annuaire généraliste où placer votre lien, je vous propose de suivre ces recommandations :

  1. Ne prendre que les annuaires à validation manuelle. Evitez les annuaires avec “référencement automatique”
  2. Il faut toujours s’assurer que l’annuaire est toujours actif en vérifiant qu’il y a des ajouts récents
  3. Il faut s’assurer que le Trust Flow est supérieur à 20. Le Trust Flow est l’indice de confiance du trafic en provenance d’un site. Vous pouvez le vérifier en utilisant un site comme https://majestic.com/ .
  4. Il faut que l’annuaire propose une page dédiée à votre site. Une page consacrée à votre site vous donne le contrôle sur la thématique de la page et possède peu de liens sortants autres que le vôtre.
  5. Il faut bien sûr que le lien présent dans votre fiche soit en « DoFollow » (suivi par Google). Un lien est systématiquement en « Dofollow » sauf si l’attribut « Nofollow » est explicitement indiqué. Vous pouvez vérifier en utilisant l’extension NoFollow Simple qui surligne les liens « Nofollow ».
  6. Il faut refuser les annuaires exigeant un lien retour.
  7. Vous devez pouvoir choisir une catégorie proche de votre thématique
  8. L’annuaire doit être indexé dans Google (la commande site:urlannuaire.xx retourne les pages indexées dans Google pour ce site)
  9. L’annuaire doit avoir de l’ancienneté. Si celui-ci est toujours indexé dans Google après plusieurs années, c’est un gage de qualité !
  10. Il faut autant que possible se peut faire varier les styles d’annuaires utilisés. Il ne faut pas prendre que des annuaires se ressemblant.
  11. Utilisez des annuaires que dans la langue de votre contenu.
  12. Enfin, il est capital d’avoir une description unique par annuaire.

 

Les annuaires thématiques

On trouve de plus en plus d’annuaires thématiques ces dernières années. Ils ont l’avantage d’apporter des liens plus spécialisés et donc plus pertinents pour votre référencement. Ils ont un second avantage : Ils ne ressemblent pas à des annuaires mais plutôt à des guides dans un domaine précis.

Les critères pour sélectionner un annuaire thématique sont les mêmes que pour les généralistes

 

Les annuaires locaux

Il est important d’apparaitre dans l’annuaire local de sa zone. Ces annuaires sont souvent identiques aux annuaires généralistes sauf qu’ils sont dédiés à une zone géographique précise.

Les annuaires locaux offrent souvent l’avantage d’ajouter vos coordonnées (adresse, téléphone, …) en plus de votre site Internet. La présence de vos coordonnées permet à Google de valider votre zone géographique et de renforcer votre positionnement dans cette zone.

 

  1. Créez votre compte Google Analytics.

Je recommande fortement de créer un compte google analytics. Google Analytics est un outil statistique gratuit offert par Google. C’est une extraordinaire source d’informations gratuites qui vous offre 4 avantages : l’analyse de votre audience, des performances de votre site web, de la provenance du trafic et  d’être prévenu par email de l’activité du site.

1er bénéfice : L’analyse de l’audience

Google Analytics vous apporte les données suivantes sur les personnes visitant votre site :

  • Localisation : le pays voire même leur ville
  • Langue : la langue choisie pour la navigation par vos visiteurs.
  • Appareil utilisé : Smartphone, tablette ou ordinateurs. Avec ces informations, vous pouvez fixer des priorités sur les optimisations à faire pour votre site web.
  • Navigateurs utilisés : Internet explorer, Firefox ou Safari. Avec ces informations, vous pouvez fixer des priorités sur les optimisations à faire pour votre site web.
  • Démographique : Age et genre du visiteur. C’est une information à utiliser avec précaution. En effet, Google ne vérifie pas les visiteurs eux-mêmes, mais les données transmises par leur navigateur.
  • D’autres informations telles que les centres d’intérêts, la comparaison entre nouveaux visiteurs et anciens visiteurs et même des variables que l’on peut personnaliser.

 

2ème bénéfice : Suivi des performances de votre site internet

Il est essentiel de suivre dès le début les performances de son site web pour pouvoir analyser les effets de tel ou tel changement de stratégie de communication.

Google Analytics offre des indicateurs de performance précis tel que :

  • Taux de rebond : c’est un indicateur marketing qui mesure le pourcentage d’internautes qui sont entrés sur une page Web et qui ont quitté le site après, sans consulter d’autres pages. Ils n’ont donc vu qu’une seule page du site.
  • Pages/Sessions : Cette variable est le nombre moyen de pages vues au cours d’une session. Les visites répétées d’un internaute sur une même page sont prises en compte.
  • Temps passé sur votre site web : il s’agit du temps entre la première page web et le chargement de la dernière page web.
  • Taux de conversion : Pourcentage de visites qui amènent des conversions
  • Conversions réalisés: nombre de conversions apportés à votre site internet. La conversion sur internet représente le fait qu’un internaute réalise l’action attendue de lui une fois sur un site Web. Cette conversion peut être un achat, un abonnement à la newsletter, le téléchargement d’un ebook.

 

3ème bénéfice : Les différentes sources du traffic

Connaitre les différentes sources du traffic est essentiel quand on veut analyser l’efficacité du campagne de communication menée sur un moteur de recherche ou sur un réseau social tel que Google ou facebook. Google Analytics vous permet d’analyser les résultats de ces campagnes.

Les principaux canaux sont :

  • Le trafic direct : le visiteur a directement tapé l’adresse URL.
  • Recherches organiques : vos visiteurs vous ont trouvé grace à une recherche sur l’un des moteurs de recherche.
  • Recherches payantes : vos visiteurs sont passés par les campagnes sponsorisées.
  • Autres sites web : vous pouvez ainsi savoir quel sont les liens menant à votre site web qui fonctionnent le mieux.
  • Social : vous pouvez savoir si vos visiteurs sont venus grace aux réseaux sociaux et par quel réseau.

4ème bénéfice : Etre alerté par e-mails des statistiques de votre site web

La force de Google Analytics est aussi de vous alerter sans que vous ne soyez obligé de vous connecter à chaque fois sur le site web grace à :

 

  • Les rapports réguliers paramétrés.
  • Les alertes : vous pouvez décider de recevoir une alerte à chaque fois que quelque chose d’anormal se passe.

 

  1. La checklist cruciale avant le lancement de votre site.

Beaucoup de paramètres sont à considérer avant le lancement qu’il est facile d’en omettre. Je vous propose une liste de point à prendre en compte dans la conception d’un site internet :

  • Titres uniques, pertinents contenant des mots clés
  • Test multi –navigateurs, votre site doit avoir la même apparence au moins sur les principaux navigateurs: Firefox, Internet Explorer, Google Chrome
  • Des textes uniques, de qualité, structurés et corrigés
  • Une vitesse de chargement des pages très rapide
  • Des images optimisées avec des balises « alt » contenant les mots clés
  • Fichier robots.txt installé
  • Tous les liens et formulaire opérationnels
  • Informations de contact disponibles
  • Les scripts Google Analytics installés et fonctionnels

 

Assurez-vous également que vos codes HTML et CSS sont propres avec le Service de validation W3C. Ces outils gratuits vous aideront à trouver et corriger les erreurs dans votre code.

 

  1. Acheter de la publicité.

Le recours à la publicité dépend de vos objectifs de trafic et bien entendu de votre budget. Il n’y a pas secret, la publicité est un accélérateur de trafic. Il y a différents types de publicités possibles. Vous pouvez passer par les régies publicitaires des moteurs de recherche ou des réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Instagram et Linkedin. Sans oublier les campagnes promotionnelles sur les médias tels que la télévision, les journaux ou encore les sites de diffusion de vidéo tel que YouTube. Pour avoir de meilleurs résultats, il ne faut pas hésiter à prendre conseil ou à engager une agence ou un Freelancer.